Equipe-PsyCoTec

Coopération

Coopération homme-homme sur le terrain

Les travaux sur la coopération homme-homme portent essentiellement sur l'activité opérationnelle d'équipes de sapeurs-pompiers (secours à personnes et luttes contre les incendies). Il s'agit ici d'étudier les processus collectifs d'adaptation (en cours d'activité et hors activité lors des retours d'expérience) en lien avec la performance des équipes à la fois en termes de résultats sur les objectifs de la mission et de la sécurité des agents.
Pompiers

Coopération homme-homme en environnements virtuels

RV
La distribution géographiquement des plateformes de Réalité virtuelle offre la possibilité de collaborer à distance au sein de l’environnement numérique. Il s'agit alors de proposer aux utilisateurs un espace de travail commun suffisamment riche et adapté à la tâche pour que puisse se développer une compréhension mutuelle et des activités coordonnées. Cette problématique renvoie au concept de référentiel spatial commun. Nos travaux ont exploré ce concept dans des tâches de co-manipulation d’objets et d’apprentissage collaboratif. De ce point de vue, la question de la communication (orale, visuelle et/ou haptique) dans les environnements virtuels collaboratifs est primordiale pour deux raisons. La première est qu’elle facilite la coopération entre les opérateurs pour la réalisation de la tâche. La seconde est qu’elle favorise l’émergence d’un sentiment de co-présence, défini comme le sentiment d’être présent ensemble dans l’environnement virtuel.

Coopération homme-machine

Assurer les meilleures conditions possibles de coopération entre un opérateur et un système automatisé revient à déterminer comment l’action du dispositif peut s’insérer efficacement dans les processus de contrôle de l’activité mises en jeu par l’opérateur. L’objectif est d’améliorer la performance et le confort dans la réalisation de la tâche en évitant les effets néfastes tels que perte de compétence, complaisance à l’égard du système, difficulté de reprise en main, etc.
Driver Model
Différentes modalités de coopération homme-machine sont étudiées : perception augmentée, avertissement, amorçage haptique du geste, contrôle partagé ou supervision de fonctions automatisées. Une des approches adoptées pour réaliser les conditions d’une bonne coopération est développée en collaboration avec l’équipe Commande de l’IRCCyN. Il s’agit d’intégrer dans la démarche de conception une modélisation cybernétique de l’opérateur. L’enjeu dans ce cas est d’exprimer le traitement de l’information chez l’homme dans un formalisme pertinent du point de vue de l’Automatique en intégrant les connaissances issues de la psychophysiologie comme autant d’éléments structurants.

Logo-cnrsLogo-AtlanSticLogo-UniversiteNantesLogo-MinesNantesLogo-CentraleNanteslunamCOMUE